Entre septembre 2014 et août 2015, plus de 140 000 hôtes français inscrits sur le site Airbnb ont ouvert les portes de leur maison aux voyageurs. Un chiffre en constante augmentation depuis les débuts d’Airbnb dans l’hexagone en 2008. Preuve en est avec la capitale Paris qui comptait 400 listings en 2009 et en recense aujourd’hui plus de 60 000 ! Alors qui sont ces hôtes ? Quel est leur profil ?

Couple d'hotes souriant ouvrant la porte de leur maisongoodluz / 123RF Banque d'images

 

Le cabinet Asterès a réalisé une étude* sur l’impact économique de la plate-forme de réservations en France… D’après ses résultats, les hôtes français sont en moyenne âgés de 42 ans et plus de la moitié ont des revenus inférieurs au revenu annuel médian de 29 540 € (en 2013, d’après l’Insee). Près d’un quart des hôtes exercent une profession en indépendant ou sont entrepreneurs (23%), et 13% sont à la retraite. En regardant dans le détail, on découvre que pour 28% des hôtes, les revenus annuel du ménage sont inférieurs à 20 600 €, tandis que 23% gagnent plus de 44 500 €.

 

Profil des hôtes à Paris

Ville la plus visitée par les voyageurs qui utilisent Airbnb, Paris est également celle qui concentre le plus d’hôtes. Ces derniers ont totalisé 218 millions d’euros de revenus d’hébergement sur une année*. En moyenne, ces hôtes parisiens vivent dans la capitale depuis 19 ans et 93% d’entre eux ont un seul logement enregistré sur le site.

 

Profil des hôtes à Lyon

Destination prisée par les voyageurs pour la gastronomie et la Fête des Lumières en décembre, Lyon accueille des voyageurs Airbnb qui séjournent 3.1 nuits en moyenne. Ils ont engendré 8.5 millions d’euros de revenus complémentaires aux hôtes lyonnais*. Ces derniers vivent depuis 18 ans dans la « Capitale des Gaules » et 91% d’entre eux n’ont qu’un seul logement inscrit sur le site.

 

Profil des hôtes à Bordeaux

Plébiscitée pour la richesse de son patrimoine historique, sa tradition vinicole et sa proximité avec le bassin d’Arcachon, Bordeaux attire des milliers de voyageurs qui y séjournent 3.2 nuits en moyenne. Ces voyageurs ont apporté 7.4 millions d’euros de revenus supplémentaires aux hôtes bordelais* qui habitent dans la « Belle endormie » depuis 17 ans en moyenne et ont, à 89%, mis en ligne un seul listing sur Airbnb.

 

*étude réalisée sur la période de septembre 2014 à août 2015

 

Partagez cet article :

Vous aimerez peut-être aussi...