La location touristique légalisée

La loi Alur (Accès au Logement et un Urbanisme Rénové) légalise enfin la location à des touristes de la résidence principale sur une courte durée, et ce sans aucune formalité administrative. Elle s’adresse aux propriétaires ayant un bien à Paris ou dans toute autre ville de plus de 200 000 habitants, sous réserve de ne pas louer plus de 4 mois dans l’année.

 

Une avancée qui satisfait Nicolas Ferrary, directeur France d’Airbnb. « Plus de 80 % des 25 000 hébergeurs parisiens recensés sur notre site louent leur résidence principale. Beaucoup de particuliers qui hésitaient à le faire vont maintenant franchir le pas. »

 

En revanche, la situation est un peu plus compliquée pour les propriétaires qui souhaitent louer leur résidence secondaire (dans les villes de plus de 200 000 habitants), ils doivent obtenir de leur mairie une autorisation de changement d’usage du logement en local commercial.

Logo de la loi alur avec des ronds de couleurs

 

Partagez cet article :